Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

15 décembre 2016

Agir Autrement / Innovation sociale

Un transformateur numérique pour mixer QVT et innovation

QVT

Qu’est-ce qu’un transformateur numérique ? C’est un « shaker » de projets qui vise à faire conjuguer au mieux qualité de vie au travail et innovations technologiques. Ainsi, 45 dossiers ont été déposés dans le cadre du premier appel à projet, porté par l’ANACT et la FING.

fing

Vous avez un projet d’amélioration de la QVT ? Passez-le au transformateur numérique et il en ressortira renforcé d’innovations technologiques. Inversement, une idée technologique intégrera tous les ingrédients sociaux pour une amélioration de la QVT. C’est pour conjuguer le meilleur des deux que l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) et la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) se sont associées dans le cadre du plan Numérique Emploi Travail (NET), lancé par le Ministère du Travail. L’ANACT y apporte son expertise terrain tandis que la FING permet une vision prospective des usages technologiques. Le transformateur numérique est en place pour deux ans, avec un budget d’un peu plus d’un million d’euros.

anact

ACCÉLÉRATION DE LA DÉMARCHE PROJET

Le premier appel à projets a remporté un vif succès, avec 45 dossiers déposés. « Notre objectif est de faire grandir les projets sélectionnés en faisant en sorte qu’ils partagent leurs approches respectives. L’accompagnement n’est pas financier », explique Vincent Mandinaud, en charge de ce projet à l’ANACT. Avant la fin de l’année, 15 projets seront sélectionnés pour bénéficier d’un suivi collectif et d’apports d’expertises. Ensuite, une sélection finale aura lieue pour faire sortir du chapeau trois projets les plus innovants, qui profiteront d’un accompagnement renforcé sur le terrain. « Celui-ci devra se faire dans les trois mois pour accélérer la transformation », précise Amandine Brugière de la FING.

amandine brugiere

DES INNOVATIONS DE TOUTES PARTS

À quoi ressemblent les projets déposés ? L’équilibre entre projets technologiques et sociaux est à noter. Sur le volet des innovations technologiques, les objets connectés figurent au premier rang avec des capteurs susceptibles de mesurer la pénibilité, le stress des salariés,… La géolocalisation est aussi à l’affiche pour optimiser les déplacements, dans le domaine des services à la personne par exemple. Ces projets d’inspirations technologiques ont forcément des impacts sociaux à anticiper et réguler, par exemple avec l’usage des données personnelles et leurs conditions d’appropriation. D’autres projets portent sur des démarches innovantes pour faciliter la conduite du changement. D’autres encore, s’attachent à mieux prendre en charge les transformations organisationnelles. En juin prochain, une manifestation publique donnera de la visibilité aux premiers projets accompagnés. Le transformateur numérique prévoit de mener également d’autres appels à projets courant 2017. Et Vincent Mandinaud d’expliquer que le transformateur est aussi un tremplin pour des porteurs de projets susceptibles de présenter un dossier plus abouti auprès du Fonds d’amélioration des conditions de travail (FACT), piloté par l’ANACT, et qui attribue  des aides financières. Le FACT étant, aujourd’hui et pour quelques années, en partie thématisé sur les enjeux de transformation numérique des organisations de travail ».

vincent mandinaud

Pour en savoir plus : Anact et Fing : le « Transformateur numérique », le numérique au service de la QVT

Crédit photo : Fotolia, Fing, Anact, Vincent Mandinaud, Amandine Brugiere