Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

26 juillet 2015

Agir Autrement / Performance

Simplifier la gestion du CE, pour faciliter le travail des élus

Saut technologique pour le Comité Interentreprises (CIE) du groupe Up qui vient de passer d’une gestion sous tableur, à une application de gestion web complète. Les élus de l’instance ont été impliqués dans toutes les phases du développement d’Appli’CE, la solution web de gestion des CE, qui vient désormais enrichir l’offre de services du groupe Up.

 

« En 2014, c’est à la main que j’ai fait le rapprochement bancaire de 3 000 lignes comptables. C’est désormais automatique. C’est autant de temps de gagné sur mon temps personnel car c’est souvent hors temps de travail que je faisais une partie de cette comptabilité. C’est aussi du temps de délégation que je vais réorienter sur le dialogue social. D’autant que les sujets sont nombreux ! », se réjouit Sylvain Van Braekel, élu CGT au CE et responsable de la commission billetterie du CIE du groupe Up qui gère un budget d’un million d’euros et dont les comptes sont certifiés par Claudine Vergnolle, du Cabinet AudiCE Consultants. Un véritable soulagement pour les 28 élus qui s’impliquent dans la gestion des activités sociales et culturelles, dont bénéficient près de 750 salariés en poste en France.

Depuis trois mois, le CIE du groupe a opéré un saut technologique en passant d’une gestion sous tableur à une solution web qui couvre tout le spectre de ses activités : de la possibilité pour le salarié de réserver en ligne, avec l’application des règles de gestion et subventionnement du CIE, jusqu’à une intégration comptable répondant à toutes les nouvelles exigences légales liées à la transparence financière. En la matière, la responsabilité des élus est plus que jamais engagée avec notamment un rôle renforcé pour le trésorier. « Cette solution colle d’autant mieux à nos besoins que l’équipe de développement nous a associés, depuis le début du projet, dans une démarche pilote visant à optimiser la solution, en situation réelle. Cela a notamment été le cas sur l’intégration envisagée des solutions CE du groupe Up », souligne Sylvain Van Braekel.

Appli-CE

Des élus libérés pour rester maîtres de leur politique sociale

Le CIE se trouve en effet être le premier utilisateur d’Appli’CE, la nouvelle offre dématérialisée du groupe Up pour permettre aux élus de perdre moins de temps dans la gestion et se concentrer sur leurs priorités. « Nous tenons à ce que les élus restent maîtres de leur politique sociale. Ils ont ainsi la possibilité de personnaliser les offres du guide qu’ils affichent en faisant une sélection, et en intégrant leurs produits et partenaires existants », explique Anne-Sophie Derogy, chef de produit pour Appli’CE, une solution qui intègre également toutes les offres du réseau CEZAM dont le point fort tient dans son maillage territorial. « Proposer des offres en province est le gros problème de beaucoup d’élus », confirme Sylvain Van Braekel, qui considère que la sélection s’impose pour que l’offre du CE soit en adéquation avec les valeurs portées par l’entreprise.

 

L’ENJEU : Plus de règles dans les CE, potentiellement moins d’élus

Pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2015, la loi du 5 mars 2014 impose à tout CE de se soumettre aux obligations comptables applicables aux commerçants et d’élaborer un rapport annuel de gestion. Une charge de travail en plus, qui amène vers une forte professionnalisation des pratiques, alors que la future loi sur le dialogue social va permettre aux entreprises de moins de 300 salariés de mettre en place des délégations uniques du personnel (DUP) élargies (DP, CE, CHSCT), avec potentiellement moins d’élus.