Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

Loi ESS

La loi ESS, Economie Sociale et Solidaire, correspond à la reconnaissance législative d’entreprises qui, dans leur manière d’entreprendre, agissent en faveur des hommes, des femmes et de leur territoire, avec pour objectif le partage du pouvoir et des richesses produites. Cette loi regroupe les entreprises au-delà des notions juridiques de statut, mais plutôt autour de principes fondamentaux : l’égalité, le partage et la démocratie.

Cette loi favorise l’innovation, la cohésion sociale et le respect de l’environnement et permet de travailler conjointement avec les pouvoirs publics. Tout comme les SCOP, l’ESS regroupe des entreprises de toutes tailles, des associations, des mutuelles et fondations de tous secteurs : banques, assurances, santé, services, transports, commerces, BTP et bien d’autres encore.

Depuis sa création en 1694, le groupe Up (ex- groupe Chèque Déjeuner) appartient aux entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire. Elle a pour objectif de favoriser l’Humain et l’intérêt collectif plutôt que la rentabilité financière, avec une politique reposant sur des fondements démocratiques. En effet, tous les salariés-sociétaires ont un poids sur les décisions prises, selon le principe « un homme, une voix ». Un des principes forts de la loi ESS est également que les bénéfices réalisés au cours d’une année sont réinvestis dans le développement de l’entreprise ou redistribués à part égale entre les sociétaires.

L’ESS est né d’un besoin de produire durablement des produits et services, dans le respect des salariés. Elle a ainsi permis de mettre en place des avantages pour les salariés avec la création, par exemple, de centres socioculturels ou encore de village vacances, mais aussi la mise en place du Chèque-Déjeuner, un avantage social très plébiscité par les salariés et les entreprises.

Aujourd’hui, l’ESS permet d’engager les entreprises vers des préoccupations centrales qui influenceront le mode de vie des générations futures. Que ce soit la question sociale, environnementale ou économique, les principes de l’ESS tendent à proposer des solutions et des alternatives pour produire et consommer de façon responsable, envers les humains et la planète.

Le groupe Up s’emploi ainsi à respecter la loi ESS et à appliquer ces principes fondamentaux :

  • Liberté d’adhésion, qui stipule que nul ne peut être contraint de demeurer ou devenir adhérent d’une structure ESS.
  • Non-lucrativité individuelle, qui correspond à l’interdiction de l’appropriation individuelle d’excédents financiers.
  • Gestion démocratique, selon le principe « une personne, une voix ».
  • Utilité collective et sociale : les structures adhérentes doivent être au service d’un projet collectif.
  • Mixité des ressources : les ressources peuvent provenir des coopératives, des mutuelles ou des associations. En effet, les organismes ESS sont indépendants des pouvoirs publics.