Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

25 juillet 2017

Coup de projecteur

Les Français et la lecture, un amour qui dure !

Les Français aiment lire et s’ils avaient plus de temps libre, ils consacreraient davantage de temps à la lecture. C’est ce qui ressort de la dernière enquête publiée par le Centre national du livre.

Comment va le livre en France ? Il se porte très bien, merci… Contrairement aux idées reçues, les Français restent très attachés à la lecture et le secteur de l’édition affiche une activité relativement stable, ces dernières années. Selon les chiffres publiés en mars dernier par l’Observatoire de l’économie du livre, l’édition en France pèse près de 2,6 milliards d’euros en chiffre d’affaires pour un total de 436 millions d’exemplaires vendus, tous supports confondus. Et ce ne sont pas les nouveautés qui manquent. Certes, d’une année sur l’autre, les best sellers en vitrine donnent l’impression d’être immuables (Harry Potter, toujours en tête, suivi des indéboulonnables Guillaume Musso et Marc Lévy). Pourtant, on recense plus de 68 000 nouvelles parutions chaque année pour un total de 756 360 références disponibles sur le marché… Et le numérique, dans tout ça ? Il progresse, c’est un fait (+ 13 % par rapport à 2015), mais peine encore à faire sa place : il ne représente que 3,5 % du marché français. Cette faible part s’expliquerait par le prix élevé des ouvrages numériques et par un attachement des lecteurs français à la culture du papier.

Le polar en tête

Parce qu’ils lisent, les Français ! Et beaucoup plus qu’on ne l’imagine. Selon l’étude annuelle Les Français et la lecture du Centre national du livre (CNL), réalisée avec Ipsos, neuf Français sur dix ont lu au moins un livre au cours des 12 derniers mois. Chez les plus adeptes, la liste de lecture sur l’année est passée, en moyenne, de 16 à 20 titres entre 2015 et 2017. Sur la table de chevet (42 % des lecteurs lisent le soir avant de se coucher) s’empilent en priorité des romans, de préférence policiers, et des livres pratiques, au format poche dans un cas sur trois. La bande dessinée arrive en 3e position. En 2016, Blake et Mortimer ont dépassé Lucky Luke. Parmi les meilleures ventes de l’année, ils se classent respectivement à la 15e et à la 19e place. On note également une nette progression des livres pour enfants et des livres sur le développement personnel. Pourquoi lit-on ? Pour se faire plaisir (22 %), s’évader (17 %), se détendre (14 %) ou approfondir ses connaissances (27 %) répond l’enquête. Et s’ils en avaient le temps, les Français aimeraient lire davantage encore. C’est ce qu’affirment 63 % des personnes interrogées. Un chiffre qui atteint même 76 % chez les 25-34 ans.

Les libraires irremplaçables !

Pour se procurer les derniers succès littéraires, plus d’un Français déclare passer par une bibliothèque. Quant aux achats, ils se font principalement dans les grandes surfaces culturelles ou en ligne au détriment d’une relation de proximité avec des professionnels éclairés. L’enquête CNL/Ipsos avance que pour plus d’un lecteur sur trois, il serait plus onéreux d’aller faire ses achats en librairie qu’ailleurs alors que le prix unique du livre, qui est une exception culturelle, est en vigueur en France depuis 1981 ! Autre explication : 52 % des personnes interrogées déclarent ne pas avoir de librairie à proximité de chez elles. Face à cette évolution profonde du marché, les libraires indépendants ne restent évidemment pas les bras croisés. « Être libraire, c’est résister ! C’est favoriser l’échange, le partage, en faisant de nos librairies des lieux de découverte et de convivialité », affirme Joël Hafkin, gérant de la librairie la Boîte à Livres, à Tours. En cela, le Prix des Libraires, dont il est le président et qui vient de consacrer son 63e lauréat, peut être aussi regardé comme un acte de résistance : celui de professionnels amoureux des belles lettres, attachés à leur rôle de passeur et de dénicheur de talents. Un rôle assurément irremplaçable.

Consulter ici : les chiffres de l’Observatoire de l’économie du livre

Consulter ici :  l’étude CNL/Ipsos « Les Français et la lecture »

Depuis près de 30 ans, le groupe Up avec le Chèque Lire s’engage à faciliter l’accès à la lecture pour tous. En effet, le Chèque Lire, accepté dans toutes les librairies en France permet l’accès à tous les univers de la lecture : romans, Beaux livres, livres scolaires, BD, Mangas, livres pratiques et à l’abonnement presse. 

Pour plus d’informations : up-france.fr/agir

 

 

Par Delphine Marseglia

Responsable Marketing et Communication - Marché Avantages aux Salariés - Direction Solution CE