Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

10 février 2017

Agir Autrement

Covoiturage domicile-travail : un enjeu environnemental à la portée de tous

La plus grande partie des déplacements sur 4 roues motorisées s’effectue dans le cadre des trajets domicile-travail. La capacité à développer le covoiturage est donc un enjeu environnemental majeur que s’approprient les territoires.

 

Malgré un réseau de transport collectif classé au rang des plus denses du monde*, encore près de la moitié des salariés franciliens utilisent leur voiture pour aller travailler. De quoi faire le lien avec les 50% d’habitants de la région qui résident à plus d’un kilomètre d’une station de transport (métro, tram ou RER). Il y a donc des limites économiques au maillage des transports collectifs surtout quand les gens s’éloignent des zones d’emploi pour pouvoir se loger, comme c’est le cas dans toutes les grandes métropoles.

Le covoiturage apparaît alors comme le pivot d’une solution pratique et d’une démarche responsable qui conjugue bien des avantages. C’est ce qu’entend développer Nantes Métropole car le covoiturage domicile-travail ne représente que 5% des déplacements motorisés sur l’année dans cette agglomération. Au mieux, les entreprises les plus engagées parviennent à atteindre un taux de 60% de covoiturage mais sur une seule journée. Pourtant, 200 aires de covoiturage relais ont déjà été créées pour permettre à ceux qui embarquent de laisser leur véhicule dans un endroit passant, sécurisé et gratuit… La solution IDVroom, filiale de la SNCF, qui propose une plate-forme spécialisée sur les trajets courts et réguliers en revendiquant 200 000 utilisateurs a été en outre utilisée par Nantes Métropole pour assurer les mises en relation. Des « lignes » de covoiturage se mettent ainsi en place. Mais le résultat est loin d’être satisfaisant à date, en raison notamment du manque d’offres de covoiturage.

PREMIÈRE EXPÉRIENCE DIFFICILE À VIVRE MAIS DÉCISIVE !

A l’occasion de l’Agora des CE ** de Nantes, le 16 novembre dernier,  les régions Pays-de-la-Loire et Bretagne ont annoncé qu’elles allaient mutualiser des moyens pour développer leur propre plate-forme de développement du covoiturage domicile-travail. Si le premier pas n’est pas évident à franchir, du fait de la peur de l’inconnu, l’usage se révèle ensuite très aisé et performant, avec un effet démultiplicateur pour peu que la première expérience soit positive notamment concernant la ponctualité.

L’efficacité du covoiturage domicile-travail dépendra de la densité des offres. Priorité donc à la mutualisation entre des salariés d’entreprises différentes ce qu’ont compris les plateformes La roue verte ou encore WayzUp, dédiées à ce mode de transport. Un covoiturage qui facilite l’accès à l’emploi permet aux salariés d’économiser jusqu’à 2 000 € par an et rationalise le casse-tête du parking. La bonne pratique incitative consiste d’ailleurs à réserver des places de parking aux salariés qui « covoiturent ». Nombreux sont les arguments à déployer dans un plan de déplacement d’entreprise (PDE) porté par la direction et les représentants du personnel pour inciter les salariés à « covoiturer ». Qu’ils soient financier, écologique, responsable… c’est aussi l’occasion de réduire les accidents de trajets qui représentent 50% des accidents mortels au travail.

 

Pour en savoir plus : www.itdp.org/


(*) Étude de l’Institute for Transportation and Development Policy (ITDP), réalisée sur 26 villes, pour calculer la part de leurs habitants résidant à moins d’un kilomètre d’une station de transport.

(**) Agora des CE : rencontres des CE, portées notamment par le groupe Up, le Crédit Coopératif et le réseau des inter-CE CEZAM.

Crédit photo : Fotolia

Par Anne Boddaert

Responsable des affaires internationales - Direction des relations extérieures groupe Up