Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

30 décembre 2015

Agir Autrement / Coup de projecteur

La Macif œuvre pour une meilleure reconnaissance des aidants qui travaillent

Avec 55 000 visiteurs par mois, le portail d’information dédié aux aidants de la Macif est une réussite. La mutuelle a lancé une enquête pour mieux connaitre la situation des aidants qui travaillent, afin de peser encore davantage sur la reconnaissance de leur rôle.

Beaucoup d’aidants travaillent et il n’est pas facile pour eux de conjuguer les deux. « C’est un secret de polichinelle, mais beaucoup d’aidants se mettent en arrêt maladie pour pouvoir s’occuper de leur proche. C’est ce qui explique notre volonté de peser dans le débat pour améliorer les conditions du droit aux congés pour soutien familial. C’est un droit de le demander, mais l’employeur à tout aussi le droit de refuser. Et quand il l’accorde, l’aidant est au mieux indemnisé : à hauteur de 50 euros par jour. Tout cela est insuffisant. En attendant, l’Etat est bien incapable de fournir la moindre analyse statistique du congé pour soutien familial », explique Jean-François Boulat, le vice président de Macif Mutualité. Un flou qui explique en grande partie pourquoi la Macif a lancé sur son site « Avec les aidants » une enquête en ligne pour mieux comprendre les trajectoires professionnelles des aidants qui travaillent. « Tous ne sont pas des salariés car il y a des indépendants et des patrons de TPE parmi les aidants. La solidarité doit aussi s’appliquer à eux », précise Jean-François Boulat.

AidantsL’assureur-mutualiste a été le premier, dès 2007, à saisir l’importance d’un sujet qui va se renforcer puisque les entreprises compteront de plus en plus de salariés aidants (ils représenteraient déjà 10 % des salariés). Lorsque le site « Avec les aidants » a ouvert, pour apporter le maximum d’informations pratiques, il s’agissait alors de répondre aux besoins des personnes dont des proches avaient été victimes de graves accidents de la route. « Avec les aidants » enregistre aujourd’hui plus de 55 000 visites par mois.

En interne, la Macif s’est donnée les moyens de donner l’exemple en fléchant toutes les aides et services à disposition des aidants afin de mieux faire connaitre le panel de l’offre. Les aidants salariés Macif ont ainsi le droit à des absences prolongées, idem au niveau du télétravail. Ils peuvent aussi utiliser le compte épargne temps pour compléter le temps mis à disposition par l’employeur. A noter que la santé des aidants serait meilleure que celles de ceux qui n’aident pas. Aider, cela conserve. A méditer.

L’enjeu : Le droit au répit

Le projet de loi relatif à l’adaptation de la société face au vieillissement propose de reconnaître le rôle essentiel de l’aidant, en lui accordant à partir de janvier 2016 une aide annuelle au répit de 500 euros. Un premier pas pour permettre à ces aidants de prendre un recul indispensable. Une aide de l’Etat que certaines entreprises pourraient compléter car c’est avant tout par le dialogue social dans les entreprises et dans les branches que le rôle du salarié aidant sera véritablement reconnu.

Par Thomas Delpech

Chargé de mission / Délégué Général de la Fondation du groupe Up