Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

1 août 2017

Engagement responsable

E2C Grand Lille : Favoriser la mobilité pour ouvrir les chemins de l’emploi

L’E2C Grand Lille accueille tout au long de l’année des jeunes de 18 à 25 ans sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification professionnelle, mais qui ont une volonté farouche de s’insérer professionnellement et durablement.

 

Pour définir un projet professionnel, les stagiaires de l’E2C Saint-Omer découvrent, en immersion dans les entreprises, des métiers, des installations et des hommes… Une approche indispensable
pour construire un projet professionnel de manière cohérente. Ainsi, l’école privilégie les visites plutôt que les interventions pédagogiques en centre. La pédagogie reposant sur le principe de l’alternance, chaque stagiaire effectue durant son parcours jusqu’à 8 périodes de stage d’une durée moyenne de 15 jours environ. Il peut réaliser davantage d’immersions s’il le souhaite. Le choix des lieux de stages est primordial car il détermine ou non la validation des projets professionnels.
Une entreprise accueillante peut parfois même offrir une opportunité sous la forme d’un  contrat d’apprentissage.

Bon nombre de stagiaires ont la possibilité de découvrir des environnements de travail porteurs qui laissent espérer d’authentiques débouchés professionnels. Cependant, ces employeurs sont le plus souvent situés loin des centres-villes, à la périphérie de l’agglomération de Saint-Omer.
L’équipe des formateurs a constaté très souvent que les jeunes élèves choisissaient leur lieu de stage par rapport à la proximité de leur lieu d’hébergement, ce qui les éloigne de toute opportunité professionnelle lorsqu’une entreprise est en recherche d’apprentis par exemple. Pour maximiser leurs chances d’obtenir un contrat d’apprentissage, E2C Saint-Omer a créé l’opération « Boug’Emploi ».

Au cours de ce stage, les jeunes prouvent ainsi leur motivation ! Par exemple, un entraînement à la mobilité durant le parcours des stagiaires a pour objectif de leur faire prendre conscience qu’il est nécessaire d’être mobile géographiquement pour trouver une activité professionnelle. Des rendez-vous sont fixés avec des employeurs pour qu’ils participent à une simulation d’entretien d’embauche. En amont, les élèves doivent, une fois leur rendez-vous fixé avec le recruteur, définir le trajet et le moyen les plus adaptés pour s’y rendre. À cet effet, une séance est programmée en amont dans les locaux de l’école avec les jeunes mobilisés sur l’action. En 2016, à leur sortie de l’école, 30% des jeunes sont entrés en formation, 24% ont décroché un contrat en alternance, 22% ont signé un CDD et 5% un CDI. Une belle preuve de réussite qui démontre qu’un nouvel avenir est possible à l’E2C Grand Lille.

 

3 question à… Xavier Caroulle, Chargé de mission Emploi

Comment fonctionne l’association ?

E2C Grand Lille a pour objectif d’assurer l’insertion professionnelle durable de jeunes motivés et volontaires, sortis du système éducatif sans qualification. Elle ne délivre pas de diplôme, mais vise à accréditer des compétences, par l’évaluation de chacune des activités menées au sein de l’École. 4 sites permettent un maillage géographique complet : St-Omer, Armentières, Lille, Roubaix.

Quelles actions menez-vous ?

Grâce à une pédagogie innovante, un suivi individualisé et l’alternance au cœur du dispositif de formation, notre approche se construit autour de 5 thématiques : le travail sur le projet professionnel, les stages en entreprise, la remise à niveau, les activités culturelles et sportives, et les projets collectifs… E2C organise en outre de nombreuses visites en entreprise et des rencontres déjeuners avec des responsables ressources humaines.

Que vous apporte le soutien de la Fondation du groupe Up ?

Le bassin audomarois présente les caractéristiques d’un territoire semi-rural où l’offre en transport en commun n’est pas toujours compatible avec une recherche d’emploi efficiente. Autrement dit, elle ne dessert pas (ou trop peu et irrégulièrement) les bassins d’emplois. En permettant à l’E2C Saint-Omer d’acquérir 4 vélos électriques, la Fondation du groupe Up facilite les déplacements des stagiaires dans le cadre de leurs recherches de stages et d’emplois. Le vélo électrique lève l’obstacle de la mobilité ! Il constitue ainsi un moyen de transport souple et écologique et répond pleinement de fait à cette problématique.

pour en savoir plus : http://www.e2c-grandlille.fr/

Par Thomas Delpech

Chargé de mission / Délégué Général de la Fondation du groupe Up