Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

28 juin 2013

Coup de projecteur

Cloud, la tête dans les nuages (3/3)

La nébuleuse du Cloud

On a vu que le Cloud regroupe un ensemble de notions liées au système d’information, ayant en commun l’achat d’un service, applicatif ou système, à même de remplir une ou plusieurs fonctions du système d’information.

En fait, un terme à la mode ayant tendance à être utilisé à tord & à travers, on a attribué la notion de Cloud à n’importe qu’elle application dès lors qu’elle permettait de stocker ses données sur le Web. Ainsi, l’iCloud d’Apple n’est pas un Cloud applicatif complet puisqu’il permet  uniquement de stocker ses données (Contacts, Calendriers, Photos, Vidéos, etc.), les applications restant embarquées sur les appareils (iCloud peut par exemple être installée sur un PC Windows, mais il n’existe pas de site Web iCloud permettant de manipuler les données). De même, la plupart des applications des appareils mobiles sont dites « Cloud » même lorsqu’elles nécessitent une installation sur l’appareil, alors que seules les données enregistrées sur le Web sont en Cloud.

On a donc plusieurs niveaux de Cloud applicatif :

Full Cloud:

Applications & données stockées sur le Web. Un contrat de service (payant ou gratuit) assure la bonne exécution de l’application, le stockage & la pérennité des données.
Exemples : Gmail, Google Docs, Dropbox, Facebook, etc…

• Cloud Data

Applications installées sur un appareil accédant à des données stockées sur le Web. Un contrat de service (payant ou gratuit) assure le stockage & la pérennité des données.
Exemples : iCloud, Evernote, la plupart des jeux sous iOS, etc…

• Cloud Hybride

Applications stockées & exécutées sur le Web mais accédant à des données stockées sur des serveurs internes. Un contrat de service assure la bonne exécution de l’application.
Il n’existe aucun exemple d’application avec ce type de fonctionnement. Néanmoins, ce type de Cloud hybride pourrait apparaître face à la réticence qu’ont certaines entreprises à déléguer le stockage des données vitales de l’entreprise à une société extérieure.

 • Extranet:

Applications & données stockées en interne dans l’entreprise mais  accessibles sur le Web. Le service informatique de l’entreprise assure la bonne exécution de l’application, le stockage & la pérennité des données. L’Extranet bien que ressemblant au Cloud pour l’utilisateur n’est pas associé à un contrat SaaS (Software as a Service) ce qui fait qu’il n’apporte pas ses avantages liés au cout & au budget.
Exemples : Webmail, Extranet, etc…

 

Certaines applications fonctionnent indifféremment en mode « Full Cloud » ou « Cloud Data », et proposent à la fois des applications locales à installer sur certaines machines compatibles & également une application Web pour les machines où l’application n’est pas disponible. Les fonctionnalités ne sont pas forcement identiques entre les versions Web & locales, et les différentes versions peuvent être complémentaires.

Le Cloud est donc bien une réalité pour les particuliers & quelques fonctions support de l’entreprise. L’avenir du Cloud est de s’implanter au plus profond du système d’information de l’entreprise pour des applications de plus en plus au cœur du métier de l’entreprise.
La bureautique & la messagerie, ainsi que les nouvelles applications de productivité au bureau, seront probablement les locomotives du basculement de l’entreprise de la vision Poste de travail vers la vision Full Cloud ou Cloud Data.

L’objectif principal restant la réduction des couts liés à l’infrastructure du système d’information, à la maintenance logicielle & éventuellement au support ainsi que la rationalisation des budgets, le désengorgement de l’ensemble du service informatique interne augmentera néanmoins la qualité de service global rendu par le système d’information.

Avec entre autre, l’utilisation de l’outil de gestion du changement Compuware ChangePoint en mode Cloud par la DSI France du Groupe Chèque Déjeuner, nous sommes engagés dans cette bascule vers le Cloud qui semble inéluctable pour nous & bien d’autres.

Vous savez maintenant à quoi correspond cette curieuse option « iCloud »!