Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

5 janvier 2015

Coup de projecteur / Engagement responsable

Aider les étudiants à remplir leur garde-manger !


Solidarité Étudiante (75), 
Coup de cœur de la Fondation Groupe Chèque Déjeuner

Catégorie : Citoyenneté, culture et éducation

 

Aider les étudiants à remplir leur garde-manger

Grâce à ses épiceries et cafétérias coopératives implantées au sein des universités, la Société coopérative d’intérêt collectif permet aux étudiants de se nourrir à tarifs réduits, tout en leur offrant un formidable outil de gestion économique. Trois questions à Sébastien Chaillou, son président.

Quelle est la mission de votre structure ?

En 2012, nous avons choisi de prendre le statut de Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) afin de nous doter d’une structure capable d’être dirigée par et pour les étudiants. Solidarité Étudiante s’implante dans les universités et cités universitaires, via des épiceries ou des cafétérias coopératives. Nos épiceries proposent un service alimentaire avec une sélection de produit de première nécessité à prix cassés ; et nos cafétérias un menu entrée-plat-dessert pour 3,20 euros.

Nous souhaitons que ces espaces ne soient pas seulement des points de vente, mais aussi des lieux occupés et animés par les étudiants. Nos coopératives développent donc de nombreuses activités et animations péri universitaires : journées de sensibilisation, expositions, soirées d’intégration… Cette année, par exemple, nous avons organisé plusieurs événements sur toute la France pour promouvoir la semaine étudiante pour l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) : stage dating, pour trouver un stage dans l’ESS ; exposition sur l’histoire des Scop, etc. Des rencontres qui permettent de créer du lien social.

 

Comment fonctionne votre SCIC ?

Les clés du budget de la coopérative sont vraiment entre les mains de ses adhérents. L’idée, c’est de doter les étudiants d’un outil économique coopératif qui leur permet de s’exprimer et de s’affirmer à travers des projets. Dans chaque université où nous sommes installés, nous mettons en place un Coral (Comité d’orientation et d’animation local), ouvert à tous les étudiants ayant adhéré à la coopérative (10 euros par an). C’est ce Coral qui décide des animations qui auront lieu dans les semaines à venir : tout le monde peut donc s’impliquer s’il le désire.

 

Que vous apporte le soutien de la Fondation Groupe Chèque Déjeuner ?

C’est d’abord une fierté pour nous d’être reconnu et épaulé par la Fondation d’une grande Scop comme le Groupe Chèque Déjeuner ! De plus, l’argent que nous avons gagné va nous permettre de poursuivre le travail commencé et d’ouvrir une nouvelle coopérative dans une autre université. En 2013, nous avons créé la coopérative d’Antony (92) avec moins de 5 000 euros !

 

Fondation Groupe Chèque Déjeuner : www.fondation-groupe-cheque-dejeuner.com

Solidarité Étudiante:  www.solidariteetudiante.fr

 

Chiffres clés

350 sociétaires étudiants (gouvernance de la Scic), dont 12 délégués

1 500 adhérents

15 salariés équivalent temps plein

550 000 € de budget en 2014

2 épiceries coopératives dans des cités U (Nanterre, Anthony) et une troisième à La Réunion en 2015

8 cafétérias Coop Campus (Arras, Lille 2, Paris 13 – Villetaneuse, Marne La Vallée, Évry, Nanterre, Lyon 2 – Bron, La Rochelle)

 

Par Thomas Delpech

Chargé de mission / Délégué Général de la Fondation du groupe Up