Le Logo du site We are Up Le blog de la communauté Up

16 décembre 2015

Agir Autrement / Coup de projecteur

Accord de télétravail chez Harmonie Mutuelle, le pari de l’agilité

Harmonie Mutuelle a signé un accord de télétravail plutôt original puisqu’il prévoit 3 jours par semaine à domicile et est réservé aux gestionnaires, seuls concernés par une réorganisation dans près de 300 implantations.

Voici un plan de sauvegarde des emplois (PSE) qui mérite pour une fois son nom puisqu’il vise réellement à créer les conditions pour que les salariés, dans le cadre d’une réorganisation, préfèrent rester chez Harmonie Mutuelle. L’accord sur le PSE a d’ailleurs été signé par l’ensemble des organisations syndicales.

Il prévoit en particulier le redéploiement de plusieurs sites sur les 300 que compte la mutuelle, qui emploie 4 600 salariés. Un fort maillage territorial qui laisse place à un très fort usage de la visioconférence. Les équipes de gestion, de 4 à 5 personnes sur certains sites, sont considérées comme trop petites. Environ 150 gestionnaires sont concernés par des mobilités sur des pôles de compétences de 40 à 50 personnes. Ces derniers sont, en moyenne, distants de 100 kilomètres des lieux d’habitation de la majorité des gestionnaires concernés, rendant pour eux impossible l’aller-retour quotidien en voiture. L’accord prévoit bien des aides à la mobilité géographique, mais peu de salariés opteront pour cette alternative au regard des difficultés qu’ils rencontreront pour vendre leur maison, en raison de la situation de l’immobilier dans des zones considérées comme peu attractives. Les gestionnaires qui ne choisiront pas l’option déménagement se voient proposés la possibilité de télé-travailler 3 jours par semaine. Ils passeront donc 2 jours dans les pôles de compétences.

teletravail« C’est un véritable pari que nous faisons, tant avec les télétravailleurs qu’avec leurs managers. D’où l’importance de la formation aux outils, aux nouvelles relations qui vont découler de la mise à distance », explique Caroline Lebrun, DRH d’Harmonie Mutuelle qui concède que ce télétravail réservé aux seuls gestionnaires, qui explorent donc une nouvelle forme d’organisation du travail qui pourrait irriguer ensuite les chargés de relations clientèles, les directions fonctionnelles…

Comment conjuguer télétravail et tiers lieux ?

Tout le monde n’a pas l’occasion de télé-travailler dans les meilleures conditions du fait du manque d’espace. L’alternative du tiers lieu se présente alors. Ces espaces de « co-working » (autrefois appelés télé-centres) se multiplient. On y croise des indépendants, des TPE mais aussi de plus en plus de salariés que leurs employeurs préfèrent savoir dans un tiers lieu plutôt que seuls à leur domicile. L’offre est en voie de structuration et vous aurez à l’avenir toutes les chances de trouver un tiers lieu plus proche de votre domicile que ne peut être votre lieu de travail classique. La difficulté pour les entreprises étant de parvenir à conjuguer télétravail et tiers lieux. C’est l’un ou l’autre pour le moment…